, ,

Comment conserver l’attention de son audience en webinar ?

Les webinars peuvent facilement afficher des durées importantes. En moyenne, un webinar sur la plateforme Webikeo dure 42 minutes. C’est à dire, qu’en général, une webconférence va s’étendre sur une trentaine de minutes et laisser place à des échanges, des questions réponses, des précisions en tout genre.

Dès lors, les orateurs qui vont être confrontés à une audience, avec laquelle ils vont pouvoir interagir, mais ne vont en revanche pas voir, peut vite devenir une source d’angoisse. Surtout pour les premières expériences dans l’exercice. Réaliser une conférence face à une audience en présentiel est un défi, le webinar en est un également, différent.

Parmi les sujets qui peuvent générer du stress, vient la question suivante : comment maintenir l’attention de mes participants durant toute une conférence en ligne ?

Comment fonctionnons-nous ?

Cette inquiétude est légitime ! Alors que les webinaires dépassent souvent allègrement la quanrantaine de minutes, le cerveau humain, lui, a tendance à ne pas pouvoir garder une concentration continue équivalente. Dès lors, le risque de perdre ses participants et de provoquer l’ennui est réel. D’ailleurs, des études ont prouvé que ce temps était en moyenne assez limité :

La durée de concentration moyenne du cerveau humain, de manière continue est estimée à environ 20 minutes. En dépassant trop largement ce temps, vous prenez le risque de ne pas transmettre certaines données clés !

Pour autant, cela ne signifie que vous ne devez pas réaliser des webinars excédant cette durée, juste vous devez être conscient de cette limite et construite vos présentations selon cette donnée !

Dans le webinar, nous avons d’ailleurs noté qu’il y avait un “cap des 25 minutes“, durée à partir de laquelle on peut rencontrer des pertes de participants. C’est souvent le cas dans des conférences où l’orateur (ou les orateurs) n’a pas pris conscience de cet aspect et a construit son webinar sur ce qu’il voulait dire, et non ce que ses inscrits souhaitaient entendre.

Découvrez donc des conseils pour augmenter vos chances de conserver l’attention de vos participants.

Connaître les problématiques de vos participants

Si vous êtes dans le marketing, vous avez probablement entendu parler de la Buyer persona. Elle signifie que vous avez réalisé un travail pour comprendre le profil de votre cible, ses problématiques, ses habitudes, etc. Autrement dit, connaître votre buyer persona vous permet de savoir ce dont ils ont besoin et de construire les contenus que vous proposez en fonction.

Il est nécessaire de comprendre que pour votre audience soit engagée, il ne suffit pas de produire un bon contenu, il faut produire un contenu qui a une cible. Pour cela, basez-vous sur les besoins de vos prospects et non sur ce que vous souhaitez dire à tout prix. Vos participants ne viennent pas pour entendre parler de vous, mais pour voir leurs questions dissipées. C’est en ce faisant que vous serez convainquant et conserverez leur attention.

Ne pas négliger l’interaction et l’empathie

Contrairement à ce que l’on peut penser, les webinaires proposent beaucoup plus d’interaction que des conférences en présentiel. Pourquoi ? Parce que vous êtes anonyme derrière votre poste d’ordinateur, et qu’il est plus facile de s’exprimer. Selon Tenfold, 74% des invidividus sont atteints de glossophobie, ce qui n’est plus un problème via le digital.

Néanmoins, si elle est plus facile, elle n’est pas acquise. Encore faut-il savoir susciter ces échanges. Cela passe par différents aspects :

  • Créer de l’empathie. Votre webinar débute à 10h30 ? Soyez présent avec un peu d’avance. Commencez à discuter, même de tout et rien avec vos participants déjà connectés. Mettez en place un climat propisce à l’échange, interrogez votre audience afin que le chat prenne vie avant même que cela ait commencé, afin d’avoir un effet boule de neige qui perdure.
  • Durant la conférence, n’hésitez pas à inciter à s’exprimer, laissez parfois quelques secondes, voire minutes avec des apartés pour donner le temps aux participants de vous écrire.
  • Les fins de webinars sont en général le moment où le plus de questions arrivent, ne soyez donc pas expéditif à la fin de votre présentation et accordez un temps pour générer l’interaction.

Les bonnes pratiques du webinar

Maintenant, il existe aussi des bonnes pratiques à connaître pour faciliter l’attention de vos audiences et les aider à mémoriser votre webinaire. Voici une liste non exhaustive mais qui vous offre une palette importante :

  • L’importance du storytelling : Le cerveau humain mémorise et se concentre bien plus longtemps lorsque vous faites appel à son empathie. En effet, storytelling signifie “raconter une histoire”, or contrairement à un déroulé normal de conférence, avec des explications pragmatiques, c’est l’autre hémisphère de votre cerveau qui travaille lorsque vous écoutez une histoire. Ainsi, les participants sont bien plus impliqués. A ce titre, insérer des histoires dans votre webinar permet de faciliter la concentration et la rétention des participants.
  • L’importance des données chiffrées : Votre but lorsque vous réalisez un webinar est de faciliter la mémorisation d’information et que cela se fasse en divertissant l’audience. Cela peut paraître étonnant, mais utilisé avec parcomonie et intelligence, des données chiffrées, des graphiques, peuvent aider vos audiences à s’impliquer dans le webinaire. N’hésitez pas ainsi à trouver des statistiques qui illustrent vos propos pour que vos participants puissent l’emporter comme une illustration des éléments apportés à l’issue de ce dernier.
  • Impliquer ses participants : Pour maintenir leur attention, sachez utiliser les occasions de les pousser à l’action. Que ce soit à l’aide de mini-jeux, de sondages, de quizz ou autres idées qui conviendraient à la situation, sachez les conserver dans la conférence.
  • Savoir implanter des temps de pause : Votre webinar va durer longtemps et vous risquez de perdre l’attention des audiences. Sachez marquer des pauses pour qu’ils puissent prendre le temps de se détendre. Sessions de Q&A, jeux, simples pauses avant de reprendre. Tout ce qui leur permet de s’aérer avant de reprendre.

Pour en savoir plus…

Nouveau call-to-action