,

Marketing associatif où en est-il ?

Le concept de marketing associatif correspond à l’utilisation des techniques de marketing par des organisations d’intérêt public et/ou à but non lucratif. Cela peut être le cas d’association loi 1901 et d’organisation non gouvernementale. L’objectif dans ce cas-là sera de promouvoir un message et les besoins de leur structure.

Le marketing dans les associations est donc crucial dans leur modèle puisqu’ils ont besoin d’acquérir de nouveaux adhérents et de nouveaux donateurs pour les faire vivre. Ainsi, si cela peut paraître antagoniste de mêler association et marketing, c’est pourtant un métier en plein essor  ces dernières années.

Marketing associatif et marketing de contenu

De nombreuses entreprises qui font du content marketing, pensent souvent à tort qu’elles n’ont pas de message, ni le fond pour créer des contenus. Ceci ne s’applique pas aux associations qui dans leur ADN, possèdent la faculté d’envoyer des messages forts, qu’ils soient grand public ou ciblés.

En effet, ces dernières interviennent dans des domaines tels que les problèmes sociaux, environementaux, sanitaires ou humanitaires. Le plus souvent, elles agissent dans l’intérêt public, et de fait, les communications qu’elles peuvent émettre sont susceptibles de facilement générer la curiosité et l’engagement émotionnel des audiences. En effet, ils ont une facilité innée lorsqu’il s’agit de mettre en place des storytellings.

Néanmoins, encore une majorité des marketeurs travaillant pour ces dernières ne considèrent pas avoir pleinement réussi leur stratégie. Pourquoi ?

Les contraintes du marketing associatif

Bien que leur essence fasse du secteur associatif un parfait domaine pour produire du marketing de contenu, il possède dans sa structure des défis à relever qui peuvent contribuer, à l’heure actuelle, à expliquer ces difficultés.

En effet, elles sont rarement équipées, que ce soit en staff ou matériellement pour mettre en place des stratégies type Inbound Marketing. En outre, elles peuvent avoir des problèmes lorsqu’il s’agit de stabiliser les effectifs, faire face à des problèmes pour affecter les budgets, voire connaître des litiges dans la gouvernance susceptibles de gréver les efforts consentis.

De fait, il apparaît que réaliser un marketing associatif plein, requiert de créer un environnement stable et unit sur les décisions. Ce qui signifie qu’il doit être conscient des possibilités offertes et des résultats possibles. Dès lors qu’elles créent cet environnement, elles deviennent naturellement faite pour celui-ci.

Il est donc crucial d’endiguer ces problématiques, en proposant un véritable plan d’action et en trouvant les personnes pour l’incarner.

Les moyens à disposition

Quelles sont les armes pour le marketing associatif ? On sait que les grandes ONG ne lésinent pas sur les moyens. Capable de contacter les adhérents toute l’année, de s’offrir des spots télévision, parfois soutenues par les pouvoirs publics, elles disposent de moyens très élevés pour toucher de nouveaux adhérents et générer des dons.

Mais qu’en est-il des associations plus modestes ? La première étape doit être de posséder un site et un blog, afin de créer une véritable actualité autour de son activité et, de s’implanter sur les réseaux sociaux susceptibles de générer une audience engagée et impliquée sur vos problématiques.

En outre, vous pouvez envisager des initiatives qui correspondent à l’audience que vous ciblez. Admettons que vous cherchiez à parler à des entreprises, vous pouvez alors vous adresser à elles via les moyens de communications que le BtoB utilise. En proposant des documents (infographies, étude de cas, livres blancs) que vous pouvez leur envoyer en réalisant des campagnes emailings, ou en faisant des webinars afin de prendre la parole autour de vos missions et des moyens de vous soutenir.

Un secteur plein de promesses

Le nombre d’associations continuent de croître et leur intérêt pour le marketing devient de plus en plus en évident. Il y avait pourtant des freins quant au fait de s’y lancer. Le marketing semble être éloigné du milieu associatif par nature. Quand on défend une cause, on imagine que cela doit se faire naturellement, que l’on n’est pas supposé essayer de se vendre.

En outre, les associations ont tendance à penser que les outils de ce secteur sont réservés aux professionnels, aux entreprises et  qu’ils ne peuvent être adaptés à d’autres secteurs.

Mais ces impressions sont fauses et de plus en plus d’associations se lancent. D’autant que l’environnement est de plus en plus concurentiel, les vocations toujours plus nombreuses et qu’il devient crucial d’être visible pour exister.

De fait, le marketing associatif est désormais une voie envisageable dans un secteur considéré comme porteur. Et vous ne serez donc pas surpris de savoir que c’est donc une véritable opportunité, et qu’il embauche. Afin d’adopter une stratégie différenciante et d’optimiser les outils, les associations comprennent l’intérêt de faire appel à des professionnels.

Comment les entourer ?

Savoir étudier le profil des bénévoles, être capable de cerner leurs habitudes puis mettre en place une structure, définir des objectifs, mettre en place des outils et une stratégie à même de générer un engagement sont autant de raisons de faire appel à un ou des professionnels. Néanmoins, il faudra aussi leur donner les moyens de réussir.

Pour cela, vous allez devoir trouver des bénévoles capables de les accompagner. Peut-être des personnes qui elles-même travaillent dans ce secteur, qui soient capables de rédiger ou de vous représenter s’il s’agit de prendre la parole.

Mais aussi, collecter des fonds pour mettre en place les outils nécessaires pour dérouler la stratégie planifiée ou encore s’ouvrir à de potentiels partenariats pour augmenter votre influence ou obtenir des fonds, des moyens dont vous pourriez avoir besoin.

Les associations sont, dans tous les cas, entrées dans une démarche marketing et vous pourriez vous aussi en avoir besoin pour accroître votre influence ou la maintenir.

Pour en savoir plus…

Nouveau call-to-action