Webinaire : comment réussir sa prise de parole ?

Qui dit webinaire dit prise de parole devant un auditoire, soit un challenge pour l’orateur, surtout si vous êtes sur le point d’animer votre premier webinaire. Certes votre audience est à distance mais elle est bien présente et a des attentes comme tout public assistant à une conférence. Toutefois, rassurez-vous, il n’y a pas de raison de paniquer si vous préparez correctement votre intervention.

Découvrez toutes nos astuces pour réussir votre prise de parole lors de votre webinaire ! 

1. Préparer soigneusement le contenu de votre webinaire 

De la même façon que vous avez pris la peine de structurer votre présentation PowerPoint en sélectionnant les informations qui devaient y figurer et en les hiérarchisant, vous allez maintenant structurer votre discours. Il n’est bien évidemment pas question de réciter une leçon apprise par cœur ! Votre présentation doit rester naturelle et spontanée. En revanche, elle doit également être préparée à l’avance.  

Commencez par faire un plan des grandes lignes de votre intervention. Ce plan sera généralement similaire à celui de votre support de présentation. Puis commencez à noter les éléments que vous souhaiteriez figurer dans chaque partie. Attention, il n’est ici pas question de répliquer ou de paraphraser oralement le contenu de votre présentation mais plutôt d’y apporter une valeur ajoutée, expliciter chaque notion abordée, y apporter des exemples, le tout retranscrit à travers un discours fluide et dynamique.  

 

2. Répéter votre prise de parole 

Webinar

Maintenant que le texte de votre intervention est prêt, vous allez devoir répéter. Encore une fois, l’objectif n’est pas de faire du par cœur mais plutôt de vous approprier votre discours : les arguments que vous allez énoncer, les éléments que vous souhaitez mettre en avant, les exemples qui vont vous permettre de donner du relief à votre présentation orale… En résumé, il ne s’agit pas de réciter votre discours mais vous devez néanmoins le connaître sur le bout des doigts.  

Plus vous répéterez votre webinaire, plus votre prise de parole aura l’air naturelle et spontanée. Parlez d’une voix claire, pas trop rapidement et marquez de courtes pauses pour laisser à vos auditeurs le temps d’assimiler le contenu mais également pour marquer la transition d’une partie à l’autre.  

Autre conseil important, lors de votre prise de parole, regardez bien la caméra avec assurance. Il n’est bien sûr pas interdit de regarder vos notes, de temps à autres mais seulement lors de brefs instants, de préférence lorsque la présentation PowerPoint est à l’écran mais évitez de le faire lorsque vous serez filmé en gros plan. Il n’y a rien de pire qu’un orateur la tête baissée et les yeux rivés sur ses notes.  

A noter : cette répétition vous permettra également de tester le matériel (micro, caméra…), la luminosité et l’enregistrement.

 

3. Savoir capter l’attention de votre audience…et la conserver

Capter l’attention de vos auditeurs en les conviant à un webinaire axé autour d’un sujet qui les intéresse et qui tourne directement autour de leurs problématiques, c’est finalement assez facile mais la conserver est un véritable challenge. N’oubliez jamais que les personnes qui se sont inscrites ont choisi d’assister à votre conférence parce que le sujet les intéresse mais leur décision de rester connectés jusqu’à la dernière minute du webinaire ne dépend que de vous. En réalité, tout va se jouer dès les premières minutes, voire dès les premières secondes et le challenge va durer tout le long du webinaire.  

  • Souriez et soyez avenant : rien de tel qu’un orateur agréable et souriant pour créer un lien de connivence avec son audience et lui donner envie de vous suivre jusqu’au bout ; 
  • Offrez un discours dynamique et vivant, votre cible de doit pas s’ennuyer ; 
  • Soyez toujours clair et précis. Votre discours doit rester compréhensible ;  
  • Illustrez vos propos avec des exemples, des chiffres clés… Normalement ces éléments doivent déjà se trouver sur votre présentation PowerPoint. N’hésitez pas à les expliciter et à vous les approprier.  

4. Savoir anticiper les questions pièges

Webinaire

A partir du moment où vous cherchez à vendre un produit ou un service ou tout simplement à apporter une réponse au besoin ou à la problématique de votre audience…. Ou plus simplement dès lors que vous prenez la parole en public, vous vous exposez au risque d’éventuelles questions pièges. Toutefois, pas de raison de paniquer, il suffit de faire la liste des questions les plus probables en vous attardant sur les plus sensibles et de préparer les réponses à l’avance.  

Pour savoir quelles sont les questions les plus courantes dans votre secteur d’activité, rien de plus facile : 

  • Interrogez vos commerciaux, ils sont en contact permanent avec vos clients et prospects ; 
  • Observez les commentaires sur vos réseaux sociaux et sur ceux de vos concurrents ;  
  • Vos concurrents font des webinaires sur des thématiques proches ?
  • N’hésitez pas à visionner les replays pour savoir quels sont les questions posées par les auditeurs à la fin de la conférence. 

Dernière petite chose, soyez le plus honnête possible dans vos réponses. Le but premier d’un webinaire n’est pas de vendre à tout prix mais de répondre au besoin d’information de vos cibles avec de nouer avec elles une relation de confiance. Plus vous serez honnête dans vos réponses, plus vous serez perçu comme un partenaire de confiance.  

5. Faire réagir vos auditeurs ! 

Un webinaire est un contenu interactif. Il doit permettre de créer un lien de confiance et de connivence avec votre audience. Vous allez donc devoir la faire réagir. Ce qui vous permettra, en outre, de maintenir son attention. Plus vous laisserez à vos auditeurs l’opportunité de participer, plus votre présentation sera vivante et plus vous captiverez votre audience. Posez des questions et invitez vos auditeurs à répondre dans le chat, faites un sondage…Si vous avez bien suivi nos conseils pour réussir votre webinaire, alors votre présentation est articulée autour de la problématique de vos prospects. Quoi de mieux qu’une problématique qui les concerne pour les faire réagir et les impliquer encore plus ? 

6. Conclure sur une note positive

Afin de nouer une véritable relation avec votre audience et maximiser vos chances de la pérenniser en transformant vos auditeurs en prospects puis en clients, votre webinaire doit transmettre un message, de préférence, positif. « Vous avez un problème, nous avons une solution ». Là encore, pas besoin de survendre votre produit, ce n’est pas le but du webinaire mais veillez à terminer sur une note positive. S’il s’agit d’un webinaire consacré au lancement d’un nouveau produit, pourquoi ne pas annoncer une offre de lancement ? Vous pouvez également conclure sur une actualité du marché, à vous de juger quelle sera la conclusion la plus opportune.

Vous avez plusieurs questions et vous recherchez un conseil sur les webinaires.

Ce questionnaire nous permettra de vous orientez et de vous accompagnez dans votre décision.