Top

Réaliser une conférence en ligne : quelle durée et structure ?

Vous allez réaliser une conférence en ligne. Vous parlez à des prospects, des clients ou les deux et vous souhaitez réaliser une conférence dont le contenu sera adapté. Vous allez étudier votre cible, choisir une date qui lui convient et vous pencher sur la manière de présenter votre contenu.

Mais quelle allure donner à ce contenu ? Quels répères avoir ?

A ce stade, la meilleure chose que vous pourriez faire, c’est vous mettre dans la peau de votre audience. A leur place, qu’aimeriez-vous voir ? Le tout, lors de votre conférence, sera de laisser une impression positive et marquante à vos participants, mais quel est le meilleur moyen ? Répondre à une attente, surprendre.
Les motivations lorsque vous vous lancez dans le webinar peuvent être variables, pourtant, vous devez avoir à coeur de réaliser une conférence qui marquera votre audience, et fera des participants des ambassadeurs pour vos rendez-vous.

Voici une liste d’éléments qui faciliteront l’accès à cet objectif.

Durée

Vous avez déterminé le sujet, mais comment le présenter ? Pendant combien de temps ? Comment éviter l’écueil de perdre son audience ?

Des études ont établi que le temps idéal pour une présentation orale est de 18 minutes (études TEDx). Si vous n’êtes pas capable de présenter les enjeux de votre sujet en ce laps de temps, alors vous vous perdez sûrement en détails dispensables.

Toutefois, une conférence en ligne ou un webinar ne sont pas exactement alignés aux conférences physiques. La principale particularité de la web-conférence est de vous placer derrière un écran, et il convient d’être capable d’établir une interaction avec votre salle, d’être à même de réagir à ce qu’il se passe. Aussi, des années à assister à des webinaires nous mènent à une observation, « le cap des 25 minutes ». Voici votre second objectif : ne pas dépasser cette durée. Peu importe votre passion pour le sujet, peu importe l’énergie que vous dépensez, si vous dépassez ce cap vous ne profiterez plus de la pleine attention de votre audience, car n’oubliez pas, c’est à leur place que vous devez vous positionner.

Pourquoi au fait ?

La durée de concentration moyenne du cerveau humain, de manière continue est estimée à environ 20 minutes. En dépassant trop largement ce temps, vous prenez le risque de ne pas transmettre certaines données clés.

Structure

Une conférence en ligne possède une panoplie de temps, que vous pouvez agencer afin de créer votre propre format. Voici une revue de ces différents moments.

Se légitimer : Le premier réflexe lorsque l’on souhaite faire une conférence est de se présenter, que ce soit en tant que personne, mais aussi ce que l’on représente (entreprise, association). Il est souvent tentant de s’épancher longuement sur ce que l’on fait, ce que l’on propose. Mauvaise idée ! C’est le meilleur moyen de se desservir et de se perdre en détails ; n’oubliez pas, vous venez présenter votre savoir, votre savoir-faire. S’éterniser sur cette partie génère le plus souvent de l’agacement et de l’ennui.

De manière à limiter l’impact de cette partie, voici un ordre d’idée : Ne pas dépasser 10% du temps de votre conférence sur ce premier aspect !

Capturer l’attention : Il existe plusieurs façons de présenter un webinar, mais vous devez pouvoir capturer l’attention de votre salle. Pour ce faire, il existe plusieurs moyens de présenter votre sujet.

On distingue 3 manières de capter l’attention :

  • Par l’explication : Vous avez un savoir-faire particulier pour maîtriser un outil, réagir à une situation ou l’optimiser, appréhender une nouveauté. Vous êtes dans une présentation démonstrative, c’est-à-dire que vous allez expliquer diverses méthodes, donner plusieurs conseils. Ce sera une présentation en escalier où, étapes après étapes, vous apprenez à votre audience. La nouveauté de vos idées suffit alors à gagner leur attention.
  • Par l’apport d’une solution : Qu’un problème n’ait pas de solution, ou qu’il en existe déjà, vous arrivez avec une manière nouvelle d’y répondre. Rapidement, vous devez mettre en exergue la problématique à laquelle vous allez proposer une solution. Pour cela, il faut que vous racontiez une histoire qui définisse le cadre dans lequel vous allez agir.
  • Par le storytelling : L’objectif est de fournir un moment à votre audience durant lequel elle va se mettre dans votre peau et vivre vos enjeux. Les émotions ressenties resteront bien plus longtemps dans sa mémoire qu’une simple présentation factuelle. Le but est de créer l’empathie, et raconter une histoire qui fasse écho au reste de votre présentation, ou dure tout au long de cette dernière.

Développer contenu : Lorsque vous avez articulé les deux temps précédents, vous pouvez entrer dans une présentation plus classique. Pensez à réfléchir à quelles idées nouvelles vous apportez – et distillez-les avec intelligence et parcomonie tout au long de la conférence en ligne.

Se légitimer, capturer l’attention et développer son contenu peut se répartir ainsi en termes d’agencement (temps consacré à chacune) : 10 / 25 / 65. Soit le pourcentage de temps que vous consacrez à chacun. Evidemment, ce n’est pas une règle invariable, à vous de trouver votre équilibre.

Envie d’aller plus loin ?

Nouveau call-to-action

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Partager
Masquer