, ,

BDO France fête son 100eme webinar : interview

Arrivée en 2016 chez Webikeo, la société BDO France fête en ce mois de mai 2019 son 100eme webinar après bientôt 3 ans sur la plateforme Webikeo. Pour fêter cette étape symbolique, nous vous proposons une interview avec Stéphanie Guichardon, directrice adjointe marketing et communication. L’occasion de découvrir leur histoire, leur relation avec le webinar et de comprendre pourquoi utiliser cet outil ?

Stéphanie, est-ce que vous pouvez présenter BDO France ?

« 5ème réseau mondial d’audit, d’expertise comptable et de conseil, BDO accompagne le développement de ses clients, de la TPE aux grands comptes, en France avec près de de 1400 collaborateurs et une présence internationale dans 162 pays. La proximité et la réactivité de nos équipes nous permettent de créer une relation privilégiée avec nos clients pour répondre au mieux à leurs besoins au travers d’une vaste palette de services : commissariat aux comptes, externalisation comptable et de la paie, expertise sociale & RH, conseil en transactions, audit interne et maîtrise des risques, évaluation… »

Pourquoi le webinar ? Dans quel(s) but(s) ?

« Nous avons commencé le webinar fin 2016. Notre premier objectif était de valoriser notre savoir-faire par des prises de parole engagées d’experts. Nous souhaitions être identifiés comme un référent sur des problématiques précises et  valoriser par ce biais la marque BDO. Lorsque l’on vend une prestation de services, il faut être crédible et apporter des preuves. Nous étions déjà engagés dans une stratégie de contenu avec notre blog, notre chaine Youtube, des prises de parole dans la presse, et lors de conférences. Mais nous souhaitions aller encore plus loin. Car l’organisation d’évènements en présentiel demande d’une part beaucoup du temps et d’autre part, a une portée limitée et locale. Du coup, afin de garder une interactivité avec le public, nous avons opté pour une prise de parole en live et digitale. Un canal innovant qui nous permet de toucher facilement plus de personnes et de diminuer la charge de travail et les coûts. Enfin, avec le replay, nous pouvons capitaliser sur les conférences en ligne et les réutiliser pour faire la promotion du sujet à d’autres moments clés ce qui s’intègre complètement dans notre stratégie.

Nous avions donc un premier objectif de visibilité de notoriété dans le cadre notre communication.

Le second point était de créer une communauté engagée et une relation de confiance, en mobilisant des contacts ciblés et qualitatifs qui nous suivraient dans le temps (ndlr : la chaîne BDO France sur Webikeo compte près de 10.000 abonnés), avec bien sûr l’objectif de transformer ces contacts en clients.

Quelles étaient les promesses Webikeo qui vous attiraient ?

« Il y avait deux aspects clés pour nous. Lorsque nous parlions de webinars, il y avait toujours une appréhension concernant l’aspect technique. Même si la technologie ne nous effraie pas, le speaker a toujours la crainte que quelque chose lui échappe. Être rassuré et faire en sorte que tout fonctionne était le minimum requis. Ce qui nous a tout de suite séduit chez Webikeo, c’est justement l’accompagnement pour former les orateurs, tester leur matériel et les suivre, le Jour-J, pendant leur webinar, une prise en charge totale.

Le deuxième point qui m’a définitivement fait choisir Webikéo, est la possibilité de promotionner le webinar auprès de la communauté Webikeo selon des critères définis (ndlr : 300.000 membres aujourd’hui). »

Vous avez réalisé 100 webinars. Est-ce que vous pouvez nous raconter votre parcours ?

« Nous avions démarré avec des thématiques ciblées dans le domaine de l’expertise sociale et de la paye avec comme objectif de gagner en notoriété et en légitimité auprès de la cible des employeurs et DRH. Une expertise que nous avons depuis toujours, qui se renforce et se transforme notamment avec l’arrivée du digital. Des compétences qui finalement étaient peu visible dans notre offre de services, très étendue. Nous avons donc lancé un cycle de webinars.

C’était une première pour nous, nous voulions être structurés. L’idée était de faire des webinars hebdomadaires, toutes les semaines à la même heure pour créer des rendez-vous réguliers et fidéliser une audience. Un planning éditorial a été défini pour l’année. Pour y parvenir, nous avons impliqué le métier ESRH à qui nous avons expliqué notre démarche, la manière dont nous souhaitions mettre en avant leur travail et leur expertise par des prises de parole. Nous avons ainsi planifié une vingtaine de sujets animés par une quinzaine de collaborateurs tous volontaires, un beau challenge. 

Un point important pour recueillir l’adhésion des speakers a été de les rassurer en les accompagnant avant, pendant et après le webinar. Ils ont été formés et suivis par l’équipe marketing et Webikéo.  La seule contrainte pour eux : la réalisation du support et l’animation le jour J. Nous souhaitons qu’ils se sentent « chouchoutés » et accompagnés.

A partir de là, tout s’est bien passé. On a ciblé les bons sujets, ceux qui pouvaient attirer un maximum d’audiences. Nous avons petit à petit industrialisés les process et structurés sur nos communications. Avec l’aide des promotions Webikeo, on a très vite créé une communauté autour de l’expertise sociale & RH. On a pu ensuite aborder avec le temps d’autres métiers et continuer à produire une chaîne de contenu à 360°. »

Le format webinar de BDO France, c’est quoi ?

« Sur le format, nous avons un peu tout essayé. Au début, nous faisions des webinars de + 45 minutes, qui duraient généralement plus d’une heure avec les questions. Nous avons ensuite pris le contre-pied en produisant des conférences de 15 minutes, mais qui au final se prolongeait beaucoup trop longtemps lors des questions à la fin.

Finalement, le meilleur format pour nous, c’est 30 minutes de conférence, 20 minutes de présentation et 10 minutes de questions. Cela nous semble important de respecter notre engagement de départ et de ne pas dépasser le timing prévu. On sent que nos participants sont plus réceptifs et restent jusqu’au bout des conférences en procédant ainsi. »

Quels résultats marquants ?

« On fête nos 100 webinars, mais on approche aussi des 10.000 abonnés à notre chaîne. Nous faisons très régulièrement de très beaux scores à nos webconférences et on a déjà atteint des barres très élevées. Par exemple, en septembre 2018, nous avons réalisé un webinar sur le prélèvement à la source qui a mobilisé 2450 inscriptions !

En tout, depuis notre arrivée chez Webikeo, nous avons généré 29.000 inscrits à nos webinars et obtenu l’engagement de 17.866 personnes à travers nos différentes conférences en ligne. L’outil est désormais institutionnalisé chez BDO, d’autant que nous utilisons aussi notre licence Webikeo en interne. »