, ,

Découvrez le prochain DIGITAL BIM’S DAY !

La réalité industrielle dans le secteur de la construction permet aujourd’hui d’actionner des outils tel que le BIM (Building information modeling). L’ensemble des acteurs de la construction portent un intérêt particulier sur cette technologie de construction. Outre les questions techniques, cela soulève des questions en terme d’usages. Et pour y répondre Mediaconstruct organise l’événement  DIGITAL BIM’S DAY.

Pourquoi définir ses objectifs dans le BIM ? 

Mediaconstruct, accompagne la transformation digitale de la Construction par le développement de l’openBIM et de bonnes pratiques de travail en BIM. Le but de l’Usage BIM indique l’objectif principal de l’implémentation de l’Usage BIM. Véritable outil de management, on peut mener ses objectifs dans une logique fondatrice : maîtriser le planning, les coûts de construction, réduire les erreurs, communiquer, visualiser et anticiper la réglementation. Lors de cet événement, vous pourrez aborder l’ensembles des problématiques liées aux objectifs afin de rendre votre projet opérationnel :

  • Assurer la traçabilité
  • Maîtriser les risques
  • Améliorer les risques
  • Améliorer la durabilité/qualité environnementale
  • Estimer plus rapidement les impacts engendrés par les changements de conception
  • réduire les coûts
  • etc …

Autant d’objectifs qui se veulent traduit en usages dont le but est de  recueillir, générer, analyser, communiquer, réaliser. La temporalité des usages donnera finalement une dynamique efficace aux usages de certains outils tels que les objets génériques.

Les objets génériques dans le BIM : Quels sont les usages réels ? 

Son objectif : la continuité numérique entre Construction, Exploitation et Territoires. Une attention particulière sera portée sur les objets génériques. Véritables enjeux du processus de construction, ces modèles de références  promettent de nous faire gagner du temps et pérenniser les modèles de données sur des bases pertinentes et cohérentes. Alors qu’attendons-nous pour utiliser ces fameux objets génériques ? Qu’apportent-ils véritablement ?

  • Ne pas perdre en anticipation
  • Faciliter le stade de la conception
  • Utilisation pour différents projets
  • Satisfaction client

En phase de conception, la construction anticipée par maquette numérique ne désillusionne pas d’une méthode de travail idéale. De cette idylle entre le projet de construction et les maîtres d’ouvrage naîtra un véritable échange  prévisionnel. Quand la DATA nous promet de prévoir nos actions, les objets génériques anticipent donc l’ensemble des décisions fonctionnelles des différentes phases d’un projet ! C’est pour cela que les objets génériques se positionnent aujourd’hui comme élément de réflexion lors de cet événement.  Mediaconstruct souhaite avant tout et à sa manière répondre à toutes vos questions.

De la gestion de l’information à la rentabilité : entre qualité et efficacité . 

La question n’est donc plus de savoir ce qu’est le BIM mais plutôt de nous montrer quels sont les usages les plus pertinents. Ceci afin d’intégrer à la logique fonctionnelle de l’opérationnel économique. Entre qualité et efficacité, la gestion de la l’information et plus précisément de la donnée se mesure en temps d’action et en résultat. Sans plus devoir nous convaincre, se sont les jalons nécessaire au contexte économique actuel dans ce secteur. Et grâce à la norme ISO 19650, la rentabilité devient donc un résultat. Fournit d’intégration pour le cadre de gestion cette norme accélère l’organisation et la numérisation du projet de construction. Ce qui pose la question de l’intégration de la blockchain en interaction avec le BIM. Et c’est cette expertise que l ‘événement souhaite apporter. Des éléments de compréhension tout autant que des éléments techniques ! Que demander de plus ?

Le BIM est très efficace si ont nous montre l’ensemble de ses capacités. Mais il peut à son tour rendre certaines autres opérations plus efficace encore. C’est le cas notamment de la GEM (gestion-exploitation-maintenance). Prouver que l’on peut conserver l’unicité de la donnée c’est aussi rendre encore plus efficiente la donnée exploitée pour la rendre exploitable.  Les conseils forts de l’analyse de nombreuses expérimentations des intervenants lors de cet événement seront donc les bienvenues. Souhaitons donc une longue vie au BIM  GEM !

LE SMART BÂTI DAY DU 24/09

L’évènement digital s’organisera autour de webconférences qui s’étendront de 09h30 à 16h30, le 24 septembre 2019.

La journée se déroulera ainsi :

Via un objet BIM ! Aujourd’hui, il existe de nombreuses sources d’objets et de propriétés associées : bibliothèques d’objets intégrées dans les logiciels, bibliothèques créées par des acteurs comme des architectes, des bureaux d’études, des économistes….Mais est-ce que ces objets sont exacts et reflètent la réalité industrielle ?

La numérisation de la filière Construction n’échappe au développement de la blockchain comme cela a pu être montré lors du dernier BIM’s day de juin 2019.

    • Quelles questions sucsitent le concept de blockchain en interaction avec le BIM ?
    • Qu’attendre de la blockchain dans un contexte de digitalisation de la Construction ?

Aujourd’hui la question n’est plus BIM or not BIM, mais plutôt comment passer au BIM exploitation en tirant profit de la phase amont. Quelles sont les clés d’une continuité numérique pour que le BIM soit un levier pour les gestionnaires de patrimoine ? Quels sont les points de vigilance, les bonnes pratiques ?

Cela constitue un frein à la collaboration, qui est pourtant la clé de l’efficacité du BIM ! Il y a un véritable enjeu de montée en compétences sur le sujet du géoréférencement par les praticiens du BIM. Assistez à ce webinaire pour mieux comprendre ce que veut dire géoréférencement dans le BIM.

Pourquoi dit-on qu’un objectif BIM bien défini est déjà à moitié atteint ? Quel lien avec les usages BIM ?

Quelle différence d’ailleurs entre usages BIM et cas d’usage BIM ?

Comment rendre l’usage du BIM rentable pour tous – en termes de qualité et de revenus ? Comment assurer que le BIM est au service des exigences clients ? Les MO-Gestionnaires de patrimoine vont utiliser le BIM comme «source de données fiables» pour leur prise de décisions et l’exploitation de leurs bâtiments.  La modélisation 3D est basée sur des données intégrées pouvant être partagées par / et entre tous les partenaires d’une opération, à toutes les étapes d’un projet, de la conception à la maintenance. Et chaque partenaire de l’opération conserve la responsabilité de ses propres données.

L’ensemble de l’évènement se déroulera sur la chaîne dédiée à ce dernier sur webikeo.fr ! L’évènement sera disponible en live, mais également pour les absents ou les retardataires, en replay via la même chaîne.

POUR VOUS INSCRIRE