, ,

Content marketing : les différents contenus

Avec l’apparition des stratégies d’inbound marketing comme d’une norme, la création de contenus marketing est devenu indispensable. Lorsque l’on souhaite se lancer sur le sujet, il est difficile de déterminer ce qui existe et ce qui peut correspondre à son entreprise et à ses prospects. Pour cela, il faudra évidemment connaître sa cible à l’aide des Buyers personas, toujours est-il que malgré tout, une vue d’ensemble des options à disposition peut être la bienvenue. C’est que nous vous proposons dans cet article.

L’infographie : elles sont particulièrement efficaces pour dégrossir un sujet. Très imagées, peu chargées en texte, elles donnent de l’information brute qui met en exergue des problématiques. Pas idéale pour expliquer des solutions, elles correspondent très bien à des prospects en awareness, puisqu’elles sont une porte d’entrée sur un sujet.

+41% c’est le bond en infographies produites par des entreprises entre 2017 et 2018. (Source : Content Marketing Institute)

Le cas client : les études de cas sont une bonne porte d’entrée pour commencer à cibler une problématique. Prouver qu’un de vos clients a réussi à répondre à un besoin bien spécifique en utilisant votre solution, permet de toucher des prospects en considération, voire en décision, selon comment vous allez argumenter. Il est très utile lorsque vous avez besoin de montrer les utilisations possibles d’un produit ou d’une solution.

78% des marketeurs réalisent des études de cas – c’est le contenu le plus utilisé pour générer des leads. (Source : DemandGen)

Le livre blanc : contenu long à produire, il est également très apprécié des prospects. Il permet d’aborder une thématique en profondeur. Dans un processus où on cherche à comprendre sa problématique, mais également les solutions qui vont avec. Il peut également être tourné conseils, pour affirmer votre expertise et valoriser votre société. Il peut correspondre aux 3 étapes – même s’il devient vraiment important sur les étapes consideration et decision.

76% des prospects sont prêts à donner leurs coordonnées pour télécharger un livre blanc. (Source : DemandGen)

Le podcast : format audio, qui consiste a réalisé une petite émission radio enregistrée, le podcast arrive petit à petit dans le monde de l’entreprise. Facile à consommer car on peut l’écouter tout en faisant autre chose, il intrigue de plus en plus. Selon sa durée et son niveau de précision, il permet de toucher tous les types de prospects dans le cycle d’achat. Il fonctionne néanmoins particulièrement bien pour examiner une problématique, en awareness.

28% des marketeurs veulent apprendre à réaliser des podcasts de qualité. (Source : Social Media Examiner)

Le webinar : format très apprécié outre-atlantique, le webinar est un outil qui utilise la vidéo, en live, en donnant à l’entreprise plusieurs outils pour engager les personnes qui suivent leur conférence. Dans le webinar, on distingue les webinars «découvertes», permettant de découvrir une problématique, de démontrer son expertise, très utile pour les prospects en awareness voire consideration – et – les webinars de démonstration, utilisé pour convertir des prospects en decision.

79% des prospects sont prêts à donner leurs coordonnées pour assister un webinar. Ce qui en fait le contenu le plus efficace dans l’acquisition. (Source : DemandGen)

La vidéo : déjà partout aujourd’hui, elle devrait devenir le format majeur de manière définitive. Le problème de la vidéo, c’est qu’elle se consomme sans avoir besoin de laisser ses coordonnées. Néanmoins, elle est celle qui capte le mieux l’attention des audiences. La vidéo, en tant qu’outil d’inbound marketing, doit être courte pour donner envie d’être consommée complètement. De fait, elle correspond très bien à des stades d’awareness, dans la plupart des cas. Pourtant, donnant aussi une vue sur l’identité de l’entreprise, elle peut être un déclencheur d’achat.

39% des décisionnaires en entreprise contactent un commercial après avoir vu une vidéo de l’entreprise. (Source : Forbes)

Les réseaux sociaux : les réseaux sociaux sont également une forme de contenu. Ce qui y est partagé est également le fruit de productions, et, les échanges qui y sont réalisés permettent également d’acquérir des prospects en les orientant vers les bons contents.

87% des sociétés utilisent les réseaux sociaux pour promouvoir leur contenu. (Source : DemandGen)

L’application mobile : créer du contenu dédié à une application mobile est un moyen efficace de récupérer des coordonnées. Il faut néanmoins que ces dernières apportent une dimension supérieure a vos produits et services. Les utilisateurs sont rôdés à laisser leurs informations. Développer une application reste néanmoins une lourde charge de travail, tout comme le fait de lancer son utilisation, si elle ne fait pas parti de votre business model.

28% des entreprises ont recours à des applications mobiles. (Source : DemandGen)

Les articles de Blog : créer des articles de blog ne semble pas immédiatement naturel pour une entreprise. Pourtant, posséder une source d’acquisition externe qui produit du contenu est capital. Le blogging est un des moyens les plus efficaces pour acquérir des prospects. C’est un type de contenu qui correspond particulièrement à l’awareness, car il répond à la manière d’un moteur de recherche à des interrogations. Ceci en poussant également d’autres contenus, plus spécifiques.

82% des marketeurs qui bloggent, ont un ROI positif de leur stratégie d’inbound marketing. (Source : Hubspot)

 

Les stratégies de content marketing se développent de toutes parts sur les marchés. Ne pas avoir son propre centre de ressources revient à abandonner un avantage à la concurrence qui peut s’ériger en expert auprès des prospects, à vos dépends. A l’heure où de nombreuses entreprises tentent de s’ériger en médias, maîtriser la qualité de ses productions peut permettre de se faire connaître et de booster son acquisition de clients. De quoi réfléchir à se lancer dans le marketing de contenu ? On vous laisse faire votre choix.

Pour en savoir plus…

Nouveau call-to-action