,

Une stratégie de content marketing réussie en 2020

Toute la beauté du content marketing réside peut-être dans sa diversité… Multi-tâches et omniprésent (à défaut d’être omniscient), le spécialiste du contenu de demain ne devrait pas avoir le temps de s’ennuyer !

Élaboration de stratégie basée sur une analyse complète de la data, créativité à tous les étages et curiosité exacerbée, voici les trois piliers d’une stratégie de content marketing réussie en 2020.

La data aux sources de tout 

“À l’origine était la data” : voilà quel pourrait être le premier commandement du marketeur en quête de la stratégie de contenu idéale pour 2020.

De la globalisation du content marketing 

En 2019, près de 89 % des marketeurs reconnaissaient enfin (ils n’étaient que 45 % l’année précédente) que leur stratégie de contenu était irrémédiablement liée aux résultats de leurs équipes de vente. Pas étonnant, on apprenait dans le même temps que 70 % des consommateurs lisaient du contenu en ligne avant d’acheter quoi que ce soit…

Une façon comme une autre de dire qu’il est définitivement temps pour les responsables du content marketing de décloisonner leurs fonctions et de sortir de leur rôle premier de communiquant pur et dur.

Ainsi, le spécialiste du contenu de 2020 n’est plus un simple rédacteur technique, loin de là. Il doit être aussi capable :

  • D’optimiser tous ses contenus pour le SEO afin de générer plus de trafic sur le site web de son entreprise, en utilisant des outils comme le SEO Writing Assistant de SEMrush.
  • De collaborer activement avec le département vente afin d’organiser des opérations de promotions de vente efficaces par des contenus solides.
  • De suivre l’évolution de ses produits et les problématiques rencontrées par le service client de son entreprise, afin de mieux les devancer en proposant des contenus adaptés aux FAQ de ses clients.
  • D’être curieux de tout, nouvelles technologies, nouveaux circuits de distribution, nouvelles plateformes de diffusion de contenus…
  • De surveiller sans cesse ce que font ses compétiteurs (avec le nouvel outil Market Explorer) et de réorienter sa stratégie de contenu en fonction de la data récoltée.

Observer, décider, agir 

En parlant de data, en voici une des plus intéressantes pour notre propos : l’an dernier, près de 30 % des spécialistes du marketing avouaient ne pas utiliser (peu ou prou) les métriques à leur disposition pour décider de leur stratégie à venir. 40 % disaient même ne pas regarder au moins une fois l’an ce que fabriquaient leurs concurrents… Aie !

Car s’il est une chose primordiale sur laquelle baser toute sa stratégie de contenu en 2020, c’est bien sur l’observation de la concurrence mais aussi de ses propres métriques. Il devient ainsi essentiel de :

  • Suivre les résultats de vos articles de blog (avec des outils tels que le Post Tracking et le SEMrush Content Audit) afin de dupliquer les bonnes pratiques ayant porté leurs fruits par le passé.
  • Planifier au maximum vos publications de manière scientifique, et observez les résultats du partage de vos articles sur les réseaux sociaux
  • Ne jamais perdre de vue les mentions de votre marque – en mettant en place de simples alertes Google ou en allant plus loin avec Brand Monitoring – de façon à pouvoir réagir au plus vite, éviter le bad buzz et répéter les actions positives du passé.

Pour vous aider à savoir quel contenu choisir, découvrez notre livre blanc sur le marketing de contenu

Créativité à tous les étages 

Que la première partie de cet article ne soit pas trompeuse, il ne s’agit pas pour le content marketeur de 2020 de devenir un robot insensible et uniquement guidé par la data. La créativité a encore tout son rôle à jouer !

Vers de nouveaux formats…

D’ici 2021, la vidéo représentera selon CISCO près de 82 % du trafic web… Une statistique impressionnante qui confirme donc que la vidéo est bien le format roi du content marketing du XXIe siècle. Surtout lorsque celle-ci peut se décliner aujourd’hui sous des formes aussi passionnantes que des vidéos 360 degrés ou profiter des dernières innovations en termes de réalité virtuelle, comme chez Prada.

Mais voilà, la (bonne) vidéo n’est pourtant pas à la portée de toutes les bourses, et pourrait céder du terrain en 2020 à la pratique du podcast : celui-ci devrait continuer son évolution positive de 2019 (avec un nombre en forte croissance de 57 %) et se démocratiser auprès des spécialistes du contenu… Bien que la mise en place d’une stratégie de podcast (plus centrée sur le branding que le social selling) demande une vraie réflexion sur la ligne éditoriale et la forme du podcast en elle-même.

… Et vers de nouveaux espaces !

La mise en place d’une stratégie de podcasts devra s’accompagner de la découverte de nouvelles plateformes pour les diffuser. Et si vous en profitiez pour vous lancer à l’aventure et sortir des sentiers battus pour explorer de nouveaux espaces d’expression ?

Certes, le blog est encore à 86 % le format préféré des marketeurs de contenu interrogés par SEMrush pour son rapport sur l’état du content marketing en 2019, mais pourquoi ne pas vous pencher vers d’autres plateformes telles que Reddit et Quora ? Les deux plateformes communautaires sont encore inexplorées et attirent un nombre de plus en plus impressionnants de lecteurs en quête de réponses précises à leurs questions : qui de mieux placé que le responsable du contenu d’une marque pour leur répondre ?

Une curiosité de tous les instants 

Trouver de nouveaux moyens d’expression et de nouveaux espaces ne résoudra pas le souci premier du marketeur de contenu : l’angoisse de la page blanche.

Trouver facilement des idées de contenu 

Ne paniquons pas, il existe de nombreuses recettes qui permettent d’élaborer à peu de frais un agenda de contenu idéal. Vous pouvez par exemple :

  • Mettre en place une veille informationnelle à l’aide d’outils comme Feedly et faire de la curation d’articles… Ou tout simplement vous inspirer des sujets traités par la concurrence.
  • Restez curieux de tout : autour de la machine à café ou dans la rue sur votre trajet du travail, l’inspiration peut arriver à n’importe quel instant. Un petit carnet et un stylo pourraient devenir vos meilleurs amis !
  • Utiliser des outils de recherches de sujets tels le Topic Research de SEMrush, qui vous fournira des idées de contenu à l’infini à partir d’un simple keyword.
  • Vous construire un agenda d’événements calendaires (Oscars du cinéma, fêtes de Noël, Journées Internationales…) qui vous permettront de prévoir des articles en relation.

Réagir dans le bon timing 

L’utilisation de sujets marronniers est certes confortable, mais peut parfois s’avérer monotone… Alors pourquoi ne pas élaborer une stratégie de newsjacking pour votre entreprise ? On peut en réalité distinguer deux sortes de newsjacking :

  • Le newsjacking sauvage, qui consiste à rebondir sur un sujet d’actualité : mais attention au mauvais timing et à l’aspect immédiat de cette pratique, le manque de recul et l’urgence de l’action peut vite vous conduire au bad buzz.
  • Le newsjacking d’anticipation, qui lui consiste à anticiper les tendances du futur : sortie du nouveau James Bond, mariage royal, n’importe quel événement ponctuel (mais prévisible car annoncé en avance) peut-être sujet à une opération de newsjacking réussie, à l’image de ce qui a pu être fait sur Game Of Thrones en 2019.

En espérant que ces quelques conseils dans le désordre vous seront utiles pour 2020 ! Et vous, sur quels piliers envisagez-vous de baser votre stratégie de contenu cette année ?

Pour en savoir plus…

Nouveau call-to-action